Votre enfant a entre 6 et 12 ans...

Les grands changements chez l’enfant entre 6 et 12 ans :

L’enfant devient conscient et responsable de lui. Physiquement il change, d’autant plus chez les filles où la puberté peut prendre place. Les dents de lait tombent. 

Quatre périodes sensibles sont mises en avant :

 

  • L’imagination : à compter de 6 ans l’enfant entre dans un esprit de raisonnement. Il est maintenant capable de différencier le vrai du faux. Il aime imaginer, inventer et créer.

  • Le questionnement : l’enfant a un besoin intense de tout savoir, pourquoi ? comment ? quand ? où ? quoi ? Comme nous l’avons vu précédemment nous parlerons très souvent de « l’éducation cosmique ». Les enfants ont un besoin intense d’apprendre et de comprendre sans forcement ce besoin  de sollicitation extérieure. Néanmoins, l’être humain à cette tendance à vouloir constamment de la nouveauté pour pouvoir être stimulé. 

  • La morale : l’enfant est maintenant capable de différencier le bien du mal. Qu’est-ce qui est acceptable et qu’est ce qui ne l’est pas. Il est donc important de lui apprendre certaines notions comme les règles de vie en société. Mais ce n’est pas « de l’insolence, ni de l’impertinence, ni du défi de leur part, ils ne testent pas les limites : ils explorent et jouent intellectuellement avec ces systèmes » (Charlotte Poussin).

  • La socialisation : L’enfant a besoin d’appartenir à un groupe. Il se fait des amis. Il aime la compagnie. L’enfant prête de l’importance à ce que les autres pensent et disent de lui. Entre 6 et 12 ans l’enfant peut  devenir « fan », être en admiration devant un héros (batman/superman etc.) car ils sont maintenant capables de faire la différence entre ce qui est possible ou non ou entre ce qui existe ou pas. Il peut être également en admiration devant un personnage d’une autre époque, d’un dieu ou même d’une personne de son entourage. Ils lui servent de modèle (« c’est l’âge où le papa est le plus fort et maman la plus intelligente ! »).

Foire aux questions

A quel moment Maria Montessori s’est elle intéressé aux enfants de 6 à 12 ans ?


Souvent on entend dire que la pédagogie montessori est consacrée aux enfants de 0 à 6ans. C’est faux ! Au départ, Maria Montessori ne souhaitait pas forcément étudier et travailler sur les enfants de moins de 6 ans. Elle s’intéressait à tous les âges entre 0 et 24 mois! Considérée comme ennemie sur le territoire anglais, elles ne peut ni voyager, ni circuler. Elle profite de ce moment pour s’intéresser de plus en plus à la vie intra-utérine et aux nouveaux-nés, ainsi qu’aux enfants de 6 à 12 an. Mais à cause de la seconde guerre mondiale, Maria Montesssori n’aura le temps que de donner qu’un seul cours 6-12 ans en Inde. Elle parlera de « l’éducation cosmique » ce que nous appellerons « l’éducation de l’univers »: la création de l’univers puis de la terre, de l’être humain et pour finir la naissance de l’écriture et des chiffres. C’est grâce à toutes ses observations que Maria Montessori publie ses livres « pédagogies scientifiques » consacrée aux enfant de 6 à 12 ans. Même si elle a déjà mis en place du matériel pour les enfants de 6 à 12ans, sa démarche pour eux est avant tout basée sur une transposition des principes des 3-6 ans. Son fils Mario prend une place prépondérante dans l’observation et la préparation pédagogique de cette tranche d’âge.




Qui est Maria Montessori ? ?


Maria Montessori est née le 30 Août 1870. Première femme médecin d’Italie elle décide tout de même de poursuivre ses études dans les domaines suivants ; la biologie, la psychologie et la philosophie. Comme nous l’avons étudié en partie 3/6ans Maria Montessori s’inspire de deux grands médecins : Jean Itard et Édouard Seguin. En effet, le professeur Itard a travaillé pour un enfant retrouvé vers l’âge de 10 ans vivant dans la forêt. Quant au professeur Édouart Seguin, il a crée du matériel pédagogique pour les enfants sourds et muets. Ces travaux sont d’une grande aide pour Maria, c’est pour cela que nous ne parlerons pas de « Matériel purement Montessori » mais de « Matériel issu de trois grands médecins ». Maria Montessori travaille au sein d’une clinique psychiatrique auprès d’enfants dit « neuro-atypiques ». Elle se penche sur ces enfants afin de mieux les comprendre mais surtout pour leur proposer du matériel pédagogique plus adapté. Au fil du temps elle s’aperçoit que l’enfant évolue de façon considérable dans un milieu qui LUI est adapté, un environnement réfléchi et adapté à l’enfant. Elle observe également, que l’enfant à ce besoin de répétition pour confirmer ses gestes, être précis et minutieux. Ce n’est pas le résultat qui compte mais le processus de développement que l’enfant aura choisi. Maria Montessori parlera de « pédagogie scientifique ». Le but n’est pas que l’enfant soit « en avance », mais qu’il progresse à son rythme avec envie mais surtout qu’il soit épanoui. Le professeur Stanislas Dheaene, neuroscientifique et professeur de psychologie cognitive au collège de France, étudie l’approche Montessori avec soin d’un point de vue académique comme non-académique.




Qu’est ce que l’ « éducation cosmique » ?


Rappelons que c’est Maria Montessori en 1930 à Londres qui emploie le terme d’ « éducation cosmique ». Elle parlera d’un projet éducatif consacré aux enfants de 6 à 12 ans. Mais attention, ce n’est pas Maria Montessori qui invente le terme d’« éducation cosmique », elle le reprend de Pythagore. L’enfant durant ces 6 ans pose énormément de questions. Il manifeste ce désir de tout comprendre et d’obtenir un maximum de réponses de la part des plus grands : « Comment un avion peut-il voler ?» ,« Comment le train avance-t-il ?» ,« D’ou provient l’électricité ?», « Comment l’être humain est apparu sur terre » etc. C’est là le plus grand changement entre la classe 3/6 ans et la classe 6/12 ans. L’adulte prendra moins de temps pour des présentations de matériel. Néanmoins, il consacrera du temps aux échanges, aux discussions, aux explorations. Il prendra du temps pour essayer de donner envie à l’enfant d’apprendre et d’être fasciné par ce qui l’entoure; l’air, la terre, le feu ou l’eau par exemple. Dans la classe 3/6ans on favorise le travail individuel et par conséquent des tables individuelles. Le travail est centré sur le concret et la répétition. Entre 6 et 12 ans on privilégie le travail de groupe, des tables collectives pour favoriser les échanges. On se concentre sur l’exploration du monde.